Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para su funcionamiento, mantener la sesión y personalizar la experiencia del usuario. Más información en nuestra política de Cookies

Menú

Politique étrangère féministe

​​​Vingt-cinq ans après la Conférence de Beijing, la réalisation d'une véritable égalité entre hommes et femmes reste un défi. Bien que des progrès importants aient été réalisés ces dernières années, les données mondiales mettent en garde contre la persistance des inégalités et un risque de recul, surtout après la pandémie de COVID 19.

La décision d’évoluer vers une politique étrangère féministe découle du leadership assumé par l’Espagne au plus haut niveau ces dernières années, mais aussi d'un ferme engagement politique pour progresser vers la réalisation de l’Agenda 2030 et de ses objectifs de développement durable (ODD). Notre pays est également devenu une référence au niveau international, de par son cadre normatif et ses politiques publiques, dans des domaines comme la lutte contre la violence fondée sur le genre, l'égalité sur le lieu de travail et les politiques de conciliation.



Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, lors de la présentation à la Moncloa du Guide de politique étrangère féministe. Photo : Moncloa


L'Espagne a intégré l'égalité des sexes comme élément distinctif de sa politique étrangère. La prédominance des inégalités entre femmes et hommes souligne la nécessité d'intensifier les efforts en la matière, pour combler les fossés entre les sexes et progresser vers une égalité réelle et effective au niveau international.  

Pour atteindre ces objectifs, le ministère a élaboré un guide qui définit les principales lignes d'action, qui se font l’écho de la contribution de l'Espagne à la création d'un monde plus juste où les femmes et les hommes sont égaux en droits et en chances. La proposition repose sur cinq principes : approche transformatrice ; leadership engagé ; appropriation ; participation inclusive et développement de partenariats nationaux et internationaux ; diversité et intersectionnalité. 


 



​​


​​