Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para su funcionamiento, mantener la sesión y personalizar la experiencia del usuario. Más información en nuestra política de Cookies

Menú

Maghreb et Proche-Orient

Le Maghreb et le Proche-Orient sont un pilier fondamental et prioritaire de notre action extérieure. Ces deux régions connaissent des changements profonds, porteurs d’opportunités et d’enjeux pour l’Espagne, qui inscrit parmi ses priorités le renforcement de ses relations bilatérales, la stabilité, le progrès et la résolution des conflits dans cette partie du monde.

Le Maghreb est une région située au nord de l’Afrique qui comprend la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye. Notre proximité géographique, nos liens historiques et la densité de nos échanges humains, économiques et culturels en font une zone stratégique pour l’Espagne.

Les « printemps arabes » de 2011 ont fait souffler des vents d’ouverture politique et de participation citoyenne dans la région, qui ont conduit à des changements constitutionnels dans certains pays. C’est le cas du Maroc et de l’Algérie.  En Tunisie, le processus révolutionnaire a donné naissance à un système démocratique et pluraliste, tandis que la Libye reste aujourd’hui en proie à l’instabilité et du conflit armé.

En ce qui concerne le Sahara occidental, l’Espagne défend une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple sahraoui dans le respect des buts et des principes de la Charte des Nations Unies. Nous soutenons le rôle central de l’ONU dans la recherche d’une solution et maintenons notre engagement humanitaire envers le peuple du Sahara occidental, l’Espagne étant le premier donateur bilatéral à soutenir les camps de réfugiés sahraouis.

Sur le plan économique, l’Espagne entretient des liens étroits avec le Maghreb. Elle est depuis 2012 le premier partenaire commercial du Maroc, qui est aussi la première destination des exportations espagnoles en Afrique et dans le monde arabe, 20 000 entreprises espagnoles exportant vers ce pays. Nous avons également développé une relation particulièrement importante dans le domaine de l’énergie avec l’Algérie, d’où provient environ la moitié du gaz consommé en Espagne.


Le ministre José Manuel Albares, en compagnie du président algérien, Abdelmadjid Tebboune, pendant le voyage effectué par le ministre au pays en septembre 2021. Photo :  NOLSOM-MAUC
La situation sécuritaire dans la région et les flux migratoires constituent un enjeu commun pour l’Espagne, l’Union européenne et les pays du Maghreb. L’Espagne a tissé avec ces derniers des liens étroits de coopération bilatérale dans ces domaines et dans d’autres domaines sectoriels. Au sein de l’Union européenne, elle œuvre en faveur d’un plus grand rapprochement avec les pays du Maghreb, ainsi qu’au renforcement et au développement de la Politique européenne de voisinage.

Par ailleurs, cette coopération bilatérale se voit renforcée par notre participation à des processus de coopération régionale, tels que l’Union pour la Méditerranée (UpM) et le Dialogue 5+5, qui favorisent la consultation politique et la coopération sectorielle entre les deux rives de la Méditerranée.

Le Proche-Orient, qui comprend l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Irak, l’Iran, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, Oman, la Palestine, le Qatar la Syrie et le Yémen, revêt également une importance particulière pour l’Espagne. Ces dernières années, nous avons renforcé nos relations politiques, économiques et culturelles avec cette région.

La situation régionale est aujourd’hui marquée par les conflits. La guerre en Syrie et la lutte contre le terrorisme de Daech viennent se greffer sur d’autres conflits non résolus, dont certains durent depuis des décennies, comme celui qui oppose Israël et les pays arabes. L’Espagne s’efforce de contribuer de manière constructive à la paix, aussi bien au sein de l’Union européenne qu’au niveau bilatéral. Depuis la Conférence de paix sur le Proche-Orient organisée à Madrid en 1991, elle œuvre activement en faveur d’une solution globale au conflit israélo-arabe fondée sur le principe des deux États.

Magreb y Oriente Proximo-2.jpg
​Le ministre Albares se réunit avec son homologue égyptien dans le cadre de la 6ème conférence de l’Union pour la Méditerranée, organisée à Barcelone en décembre 2021. Photo : NOLSOM-MAUC
Du point de vue économique, l’Espagne entretient de bonnes relations avec les pays du Golfe. Des accords commerciaux ont été signés dans la région, et des entreprises espagnoles ont réalisé des projets emblématiques, dont la ligne à grande vitesse reliant Médine, Djeddah et la Mecque.

Le désir de rapprochement entre l’Espagne et les pays du Maghreb et du Proche-Orient ne saurait négliger l’aspect culturel. À cet égard, un travail intense de diplomatie publique est mis en œuvre afin de favoriser la compréhension et la confiance mutuelles et de promouvoir un rapprochement entre nos sociétés. Ainsi, l’action culturelle de nos ambassades dans la région s’y trouve renforcée par la présence de plusieurs centres de l’Instituto Cervantes, et les activités organisés par Casa Árabe, le Centro Sefarad-Israel et Casa del Mediterráneo viennent ​compléter cette action.​


Documentation associée ​