Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para su funcionamiento, mantener la sesión y personalizar la experiencia del usuario. Más información en nuestra política de Cookies

Menú

Afrique

L'Afrique est une priorité politique et stratégique pour l'Espagne en raison, certes, de sa proximité géographique, mais aussi de l'aspect multidimensionnel des opportunités que ce continent offre à l'heure actuelle. Le IIIe Plan Afrique, approuvé le 1er mars 2019, réaffirme cette priorité et traduit une autre vision de l'Afrique, appréhendée comme un éventail d'opportunités et non pas comme une seule source de menaces.​

250---Africa-4.png Le président du Gouvernement, Pedro Sánchez, pendant la présentation de ​Foco África 2023 au Palais de La Moncloa . Photo : Moncloa​

Le IIIe Plan Afrique reflète une stratégie de politique étrangère qui part d'une analyse actuelle de la région et de la présence espagnole sur ce continent. Il propose une approche plus large que celle des Plans Afrique précédents, qui étaient plutôt tournés vers la coopération au développement, et s'il entend intégrer et encourager les nombreuses synergies qui existent avec le Ve Plan directeur de la coopération espagnole 2018-2021, il s'appuie également sur d'autres stratégies sectorielles, en particulier la stratégie de sécurité nationale ou encore la stratégie d'internationalisation de l'économie espagnole. Il prône par ailleurs une union des efforts afin d'atteindre les nouvelles priorités et les nouveaux objectifs définis dans le cadre des relations que l'Union européenne a développées avec l'Afrique subsaharienne.

À l'échelle mondiale, le IIIe Plan Afrique constitue un instrument supplémentaire pour la mise en politique de l'Agenda 2030 sur le continent. L'approche que nous proposons s'aligne sur les objectifs que se sont fixés les pays africains eux-mêmes dans l'Agenda 2063 de l'Union africaine, ainsi que sur ceux que l'Union européenne a établis dans sa Stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité (2016), entre autres documents de référence, et nous espérons faire naître des opportunités de concertation entre nos partenaires africains et européens.

Le ministre José Manuel Albares et la secrétaire d'État aux Affaires étrangères et globales, Ángeles Moreno Bau, pendant l'ouverture​ de ​Mesa África. Madrid, janvier 2022. Photo : NOLSOM-MAUC​

Le IIIe Plan Afrique entend mobiliser toutes les ressources de ​la société espagnole, sans se limiter à celles du ministère des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération et des ambassades d'Espagne à l'étranger. Il encourage ainsi la participation d'autres ministères, des régions, des collectivités locales, du secteur privé, du monde académique, des ONGD et de la société civile dans son ensemble. Pour atteindre cet objectif, il privilégie cinq grands principes : le partenariat ; la différenciation des instruments et des actions selon les pays et les situations (en établissant une distinction entre les pays phares qui, de par leur taille et leur rayonnement à l'échelle régionale, peuvent jouer le rôle d'exportateurs de stabilité dans les pays voisins et absorber de manière ordonnée les flux migratoires intra-africains – le Nigeria, l'Afrique du Sud, l'Éthiopie – et les pays de partenariat, stables et avec un grand potentiel de croissance – le Sénégal, l'Angola, le Mozambique, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Kenya et la Tanzanie –) ; le multilatéralisme ; l'unité de l'action extérieure ; et la promotion d'un Agenda 2030 fondé sur les droits humains et l'égalité des genres.

Le Plan définit des actions concrètes qui s'articulent autour de quatre objectifs stratégiques : la promotion de la paix et de la sécurité (en conjuguant les efforts de la diplomatie, des forces armées et de la coopération espagnole) ; la promotion du développement durable, favorisé par une croissance économique inclusive, créatrice d'emplois et d'opportunités ; le renforcement des institutions ; et le soutien à une mobilité ordonnée, régulière et sûre. Ces objectifs stratégiques sont déployés en objectifs spécifiques, auxquels sont associés des indicateurs de performance. Les objectifs spécifiques et les indicateurs sont décrits à l'annexe V du Plan.

205 - Africa-6.jpg

L'ex-ministre des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération, au sommet des chefs d'États du G5-Sahel, organisé en Mauritanie, en février 2020 . Photo : NOLSOM-MAEC

​​Un élément nouveau mérite d'être souligné : le IIIe Plan Afrique fera l'objet d'une évaluation externe qui portera sur la réalisation de ses objectifs et des indicateurs correspondants. Celle-ci sera confiée à l'Institut pour l'évaluation des politiques publiques du ministère des Finances​ et de la Fonction publique.

Pour résumer, le nouveau Plan Afrique élargit le rayon d'action de l'Espagne en Afrique, tant du point de vue thématique que géographique, et le dote d'une cohérence stratégique qui permettra à notre pays d'accroître sa présence et de jouer un rôle majeur sur un continent aujourd'hui en pleine évolution.​​​

 

​​Documentation associée​

IIIe Plan AfriqueIl s'ouvre dans une nouvelle fenêtre 

Focus Afrique 2023​

Page Afrique du Service européen pour l’action extérieureIl s'ouvre dans une nouvelle fenêtre 

Union africaine Il s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Porta​il de l’ONU sur l’Afrique Il s'ouvre dans une nouvelle fenêtre

Vous pourriez également être intéressé