Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para su funcionamiento, mantener la sesión y personalizar la experiencia del usuario. Más información en nuestra política de Cookies

Menú

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 064

La secrétaire d'État aux affaires étrangères et mondiales réaffirme à New York le soutien de l'Espagne au traité de non-prolifération des armes nucléaires

mardi 2 août 2022
La secrétaire d'État aux Affaires étrangères et mondiales, Ángeles Moreno Bau, vient d'intervenir lors du débat général de la Conférence d'examen du Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP), qui se tient ce mois-ci à New York, où elle a réitéré le ferme soutien de l'Espagne au TNP en tant que pierre angulaire du régime international de non-prolifération et de désarmement nucléaires. 

Dans un contexte marqué par la menace intolérable de l'utilisation d'armes nucléaires par un État détenteur et dans lequel il est jugé urgent de relancer la cause du désarmement, Ángeles Moreno Bau a appelé à des mesures de réduction des risques et à la reprise, dans les meilleurs délais, des pourparlers sur la maîtrise des armements et la réduction des stocks par les États détenteurs d'armes nucléaires. Dans le cadre de l'initiative de Stockholm sur le désarmement nucléaire, l'Espagne soutient la proposition de mesures progressives pour avancer sur la voie du désarmement présentée dans le document Stepping Stones, y compris l'entrée en vigueur du traité d'interdiction complète des essais nucléaires.

En matière de non-prolifération, la secrétaire d'État a exprimé le soutien de l'Espagne au travail de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et à son système de vérification, basé sur les accords de garanties et leur protocole additionnel, qui constituent la norme internationale dans ce domaine. Elle a également réitéré l'espoir de l'Espagne que les discussions sur l'accord nucléaire iranien, qui est essentiel pour la stabilité au Moyen-Orient et pour empêcher une course aux armements régionale, porteront leurs fruits. Elle a de nouveau condamné l'attitude de la Corée du Nord, qui doit cesser immédiatement ses provocations et s'engager résolument dans un processus diplomatique en vue de sa dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible.

Ángeles Moreno a réaffirmé le soutien de l'Espagne au droit à l'utilisation sûre et sécurisée de la technologie nucléaire à des fins pacifiques. De même, elle a soutenu l'initiative de l'AIEA visant à garantir que les « sept piliers de la sûreté nucléaire », les dites sept mesures issues de la pratique de l'AIEA dans le domaine de la sûreté et de la sécurité qui doivent être respectées en toutes circonstances, soient respectés sur le territoire ukrainien dans le contexte de l'agression militaire russe. En tant que fervent pays défenseur de l'égalité des sexes, l'Espagne œuvre pour la pleine participation des femmes dans le domaine nucléaire, en soutenant des initiatives telles que les bourses Marie Sklodowska-Curie de l'AIEA.

Le TNP est en vigueur depuis plus d'un demi-siècle et constitue la pierre angulaire du régime international de non-prolifération et de désarmement nucléaires. Ses conférences d’examen quinquennales sont l'occasion de prendre des engagements collectifs dans ce domaine et de fixer des priorités pour la période à venir. La 10e conférence d'examen était initialement prévue pour 2020, date du 50e anniversaire de l'entrée en vigueur du TNP, mais a dû être reportée jusqu'à trois fois en raison de la pandémie.




-TRADUCTION NON OFFICIELLE-