Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para su funcionamiento, mantener la sesión y personalizar la experiencia del usuario. Más información en nuestra política de Cookies

Menú

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 043

Les ambassades et les consulats espagnols ont traité 249 nouveaux cas de violence à l’encontre des femmes en 2021

vendredi 20 mai 2022
Les agences consulaires espagnoles à l'étranger ont traité 249 nouveaux cas de violence à l’encontre des femmes espagnoles en 2021. 77 % des cas sont présumés avoir été causés par le partenaire ou l'ex-partenaire, 13 % sont des cas de violence à caractère sexuel survenus hors du cadre du couple, 7% sont apparentés à des cas de violence domestique à l'égard des femmes par une personne autre que leur partenaire ou leur ex-partenaire, et les 3% restants répondent aux autres cas caractérisés de violence en vertu de la Convention d'Istanbul, comme le mariage forcé. 

En 2021, 16 femmes espagnoles majeures et 10 mineures ont, par ailleurs, été rapatriées.  

Le Ministère des affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération (MAEC) poursuit ses efforts en renforçant l'assistance consulaire apportée aux victimes espagnoles à l'étranger. Les femmes espagnoles résidant à l'étranger qui subissent des violences et, le cas échéant, leurs filles et leurs fils, constituent un collectif qui, en raison de leurs caractéristiques particulières, est plus vulnérable aux situations de violence fondée sur le genre. Comme c'est le cas pour les femmes migrantes en Espagne, la méconnaissance de la réalité du pays, les barrières linguistiques ou l'absence de leur propre réseau social et familial sont des circonstances qui aggravent la situation déjà difficile de ces femmes en dehors de nos frontières.

Dans le cadre de ces efforts d'amélioration, il a été convenu de transférer un crédit de un demi-million d'euros de prêt affecté au ministère de l'Égalité au ministère des Affaires étrangères afin de renforcer l'assistance fournie aux citoyennes espagnoles victimes de violences à l'étranger. Les deux ministères sont partie au Protocole d'action interministériel de 2015 pour la prise en charge des femmes espagnoles victimes de violence sexiste à l'étranger. 


Aides consulaires et assistance à l'étranger

D'autre part, l'ordonnance AUC/154/2022, du 21 février, réglementant la protection et l'assistance consulaires à l'étranger, entrera en vigueur le 7 juin. Elle comprend une section spécifique destinée aux victimes espagnoles de la violence fondée sur le genre à l'étranger. Ce nouveau type d'aide permettra d'identifier et d'élargir les ressources consacrées à ce type de prise en charge par les consulats. 

Plus d'informations sur l'aide apportée aux victimes de violence sexiste à l'étranger :






-TRADUCTION NON OFFICIELLE-