COMMUNIQUÉ 091
5ème réunion ministérielle de l’Initiative de Stockholm pour le désarmement nucléaire

​Ce jour, sous la coprésidence de la ministre des Affaires étrangères de Suède, Ann Linde, et de la ministre des Affaires étrangères d’Allemagne, Annalena Baerbock, s’est tenue la 5ème réunion ministérielle de l’Initiative de Stockholm pour le désarmement nucléaire, en présence des ministres d’Argentine, du Canada, d’Éthiopie, de Finlande, d’Allemagne, d’Indonésie, du Japon, de Jordanie, du Kazakhstan, des Pays-Bas, de Nouvelle Zélande, de Norvège, de la République de Corée, d’Espagne, de Suède et de Suisse.

14/12/2021

Les ministres se sont penchés ensemble sur le travail réalisé dans le cadre de l’Initiative de Stockholm depuis sa création, en 2019, et ont rappelé leur ferme engagement à l’égard de la dixième conférence des parties chargées de l’examen du Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP), qui se tiendra du 4 au 28 janvier 2022 :

« La prochaine conférence d’examen du TNP, deux ans après le 50ème anniversaire du traité, nous apporte l’occasion de démontrer le leadership politique, de respecter les engagements et de saluer les réussites permises par le traité, et prendre le chemin décisif vers un monde libéré des armes nucléaires, dans l’intérêt même de la survie de l’humanité. Nous restons pleinement engagés dans la détermination de réaliser l’élimination des armes nucléaires de manière irréversible, vérifiable et transparente, et de réduire les risques que celles-ci peuvent impliquer pendant cette période transitoire.

La prochaine conférence d’examen du TNP est une opportunité unique pour que tous les États fassent preuve de leur détermination envers le désarmement nucléaire. L’Initiative de Stockholm pour le désarmement nucléaire a défini une voie viable pour atteindre cet objectif. Nous apportons notre plus grand soutien à l’ambassadeur Gustavo Zlauvinen, président désigné de la conférence d’examen, afin qu’il dirige le travail des délégations et que nous réalisions de manière durable l’objectif affiché du traité.

Le message que nous transmettrons depuis la conférence d’examen est clair : les États dotés d’armes nucléaires doivent promouvoir le désarmement nucléaire, conformément aux dispositions de l’article VI du traité. La manière pour y arriver est de mettre en œuvre les mesures positives et fondamentales visées par les Stepping Stones et l’ensemble de mesures de réduction des risques nucléaires adoptées dans le cadre de l’Initiative de Stockholm, avec le soutien d’un nombre croissant d’États parties au TNP, mais aussi de présenter un plan avec une perspective d’avenir afin d’accélérer les progrès menant au désarmement nucléaire.

Outre les pays membres de l’Initiative de Stockholm, nous donnons la bienvenue aux 20 États parties au TNP qui ont officiellement adoptés les documents visés par l’Initiative. Nous exhortons tous les États parties à tirer profit aussi bien de sa teneur que des idées politiques qui y sont contenues, et plus encore lors de la rédaction des conclusions de la conférence d’examen ».

Les ministres ont salué le reconduction du nouveau traité de réduction des armes stratégiques (nouveau START) entre les États-Unis d’Amérique et la Russie en janvier 2021, ainsi que la déclaration présidentielle de juin 2021 qui annonçait un dialogue sur la stabilité stratégique entre ces deux  pays et qui incluait l’affirmation suivante : « une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée ». Il s’agit d’une évolution favorable qui répond à deux des étapes pratiques pour le désarmement nucléaire visé par l’Initiative de Stockholm. Les ministres ont également rappelé le sommet entre les États-Unis et la Chine qui s’est tenu le 16 novembre 2021.

Il y a eu des avancées mais beaucoup de travail reste à faire. Les ministres sont tombés d’accord sur le fait que les cinq pays dotés d’armes nucléaires reconnus par le TNP doivent poursuivre la réduction de leurs arsenaux nucléaires, en raison de leur responsabilité particulière en vertu du traité. L’absence de volonté de désarmement de la part d’autres États détenteurs d’armes nucléaires est également évidente et notoire.

Le rétablissement de la confiance entre les États possédant l’arme nucléaire aidera à mettre fin à cette longue paralysie du processus de désarmement nucléaire à l’échelle mondiale.

Les ministres ont exhorté la totalité des États possédant l’arme nucléaire à adopter des mesures claires et décisives qui jetteront les bases des accords sur le contrôle des armements de la prochaine génération, sur la réduction ou les tentatives de réduction des arsenaux nucléaires afin de démontrer leur détermination à mettre fin une bonne fois pour toutes aux explosions dérivées des essais nucléaires, pour établir les négociations d’un traité interdisant la production de matières fissibles et soutenir les efforts destinés à développer les fonctions multilatérales de vérification du désarmement nucléaire.

L’Initiative de Stockholm a élaboré les Stepping Stones pour promouvoir le désarmement nucléaire ainsi qu’un ensemble de mesures de réduction des risques nucléaires avec la volonté affichée de rétablir la confiance et de promouvoir les avancées par le biais de mesures positives comme la transparence en ce qui concerne les arsenaux nucléaires, la réduction du rôle des armes nucléaires dans les politiques de sécurité et de défense et dans le renforcement du dialogue. Les ministres ont désigné la réduction du risque nucléaire comme un domaine revêtant une urgence spéciale et ont débattu des mesures spécifiques visant à réduire les risques et éviter les éventuelles escalades afin de promouvoir l’objectif ultime du désarmement nucléaire.

Les ministres ont pris acte des conclusions de la réunion des dirigeants du P5 qui s’est tenue à a Paris, et ont invité les États possédant l’arme nucléaire à se servir intégralement du format du P5, à le développer davantage, pour atteindre des objectifs plus concrets lors de la prochaine conférence d’examen et lors du prochain cycle du TNP.

Avec les « Stepping Stones pour promouvoir le désarmement nucléaire », les ministres prétendent également attirer les générations plus jeunes, par l’intermédiaire de forums de dialogue, de programmes de mentorat, de bourses, d’événements et d’activités réalisés parmi les groupes les plus jeunes. Ils ont de nouveau fait appel aux visites et à l’interaction avec les communautés affectées par les armes nucléaires, y compris Hiroshima et Nagasaki, et les anciens sites d’essais nucléaires comme Semipalatinsk et le Pacifique. Ils ont confirmé leur détermination d’intégrer une perspective de genre diverse et de promouvoir la participation pleine et efficace des femmes dans la prise de décisions relatives au désarmement nucléaire.

Par ailleurs, les ministres se sont engagés à chercher des voies nouvelles et innovantes pour promouvoir le désarmement nucléaire et faire face aux défis que celui-ci implique. Ils ont décidé de tirer profit au maximum des semaines précédant la conférence d’examen, et lors de la conférence elle-même, avec l’objectif affiché de faire progresser les Stepping Stones et l’ensemble de mesures de réduction des risques nucléaires.

Les ministres ont insisté sur la nécessité d’un engagement permanent envers les dispositions visées par l’article VI du traité et ce, dès la fin de la conférence d’examen de janvier 2022, pour garantir le plein respect des obligations assumées et promouvoir de réelles avancées en matière de désarmement nucléaire mondial.

En résumé, les ministres ont réitéré leur engagement à promouvoir la coopération dans tout ce qui a trait aux opportunités et aux enjeux que suppose la question nucléaire, y compris les usages pacifiques de l’énergie nucléaire et la réponse apportée au défi de la prolifération. 

 

 

 

-TRADUCTION NON OFFICIELLE-

 



 

 

Twitter@MAECgob

  • 28 janv. @MAECgob * RT @Senadoesp: 👉El ministro de @MAECgob , @jmalbares , comparecerá en la #ComisiónSenado de #AsuntosIberoamericanos el próximo lunes, 31 d…
  • 28 janv. @MAECgob * RT @MPozosierra: Desde @amnistiaespana damos la bienvenida a la reunión mantenida por @jmalbares con #Copinh en #Honduras. Es fundamental q…
  • 28 janv. @MAECgob * Con ocasión del Día Internacional de Conmemoración en Memoria de las Víctimas del #Holocausto, el Centro… https://t.co/alYofZGmwI
  • 27 janv. @MAECgob * RT @CasaReal: ▶️ Vídeo de la Ceremonia de Traspaso del Mando Presidencial a la presidenta Xiomara Castro, a la que ha asistido el Rey para…
  • 27 janv. @MAECgob * El 27 de enero es el Día Internacional de Conmemoración en Memoria de las Víctimas del #Holocausto. Hoy rendimos t… https://t.co/I8z6cKrgL6
  • 26 janv. @MAECgob * El ministro @jmalbares viaja a #Honduras para acompañar a S.M. el Rey al acto de Transmisión de Mando Presidencial… https://t.co/wTf7eg2rCO
  • 26 janv. @MAECgob * RT @CasaReal: El Rey viaja a la República de Honduras, para asistir a la ceremonia del Traspaso de Mando Presidencial del presidente Juan O…
  • 26 janv. @MAECgob * El Rey se reúne con la Comisionada Residente de Puerto Rico en Washington, acompañado por el ministro @jmalbares y… https://t.co/YYSH0DfvFv
  • 26 janv. @MAECgob * RT @desdelamoncloa: Comparecencia conjunta del presidente del Gobierno, @sanchezcastejon, y la primera ministra de Finlandia, @MarinSanna,…
  • 26 janv. @MAECgob * El ministro @jmalbares ha comparecido en el @Congreso_Es ante la Comisión de Asuntos Exteriores para informar sobre… https://t.co/Bd0YFmoXyj
  • 25 janv. @MAECgob * RT @Congreso_Es: 🔴 #EnDirecto El ministro de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación comparece en la Comisión de Asuntos Exteriores…
  • 25 janv. @MAECgob * RT @CasaReal: El Rey viaja a Puerto Rico con motivo de la celebración del Quinto Centenario de la fundación de la ciudad de San Juan. ➡️htt…
  • 25 janv. @MAECgob * El #CMin crea la Comisión Nacional para promover la candidatura de #Málaga como sede de la #Expo2027. La propuesta… https://t.co/9RRmgKZW9J
  • 25 janv. @MAECgob * RT @Congreso_Es: A partir de las 20h o a fin Pleno, el ministro de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación comparecerá en comisión…
  • 25 janv. @MAECgob * ¿Tienes alguna sugerencia sobre el anteproyecto de la nueva Ley de #Cooperación? ¡Queremos escucharte! Hasta el 2… https://t.co/dmeQONMcJ5

Sélection

  • Inscríbete en el Registro de Viajeros
  • Recomendaciones de Viaje
  • Fichas por país
  • Atlas Redes Sociales
  • Embajadas y Consulados
  • Sede Electrónica
  • Página de Participación Ciudadana
  • Página Portal de Transparencia
  • Sede Palacio de Santa Cruz
    Plaza de la Provincia, 1
    28012 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Palacio de Viana
    Duque de Rivas, 1
    28071 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Marqués de Salamanca
    Plaza del Marqués de Salamanca, 8
    28006 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Pechuán
    C/ Pechuán, 1
    28002 MADRID
    Tel: +34 91 379 17 00
  • AECID
    Avda. Reyes Católicos, 4
    28040 MADRID
    Tel: +34 91 583 81 00 / 01
    Fax: +34 91 583 83 10 / 11
Gobierno de España
©Ministerio de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación
Portal gestionado por la Dirección General de Comunicación, Diplomacia Pública y Redes
Premio Ciudadanía 2016
Premio Ciudadanía 2016