Photo du siège de l’Union africaine à Addis-Abeba (Éthiopie)
L’intégration régionale
Depuis son indépendance, l’Afrique souhaite parvenir à l’intégration régionale. Ces processus d’intégration se sont multipliés, dans une tentative de résolution des problèmes communs et de progression économique de la part du continent. L’Espagne entretient des relations particulièrement étroites avec l’Union Africaine et avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CÉDÉAO)

Au lendemain de leurs indépendances respectives, entre les années cinquante et quatre-vingt, presque tous les pays africains ont accueilli favorablement le concept d’intégration régionale. Face à l’échec des plans nationaux visant à résoudre les problèmes de sous-développement, les gouvernements africains postcoloniaux ont essayé de chercher des solutions dans des espaces plus vastes, par le biais de formations - politiques et économiques – à l’échelle régionale ou continentale.

Ce besoin d’intégration régionale africaine comme stratégie de développement s’est vu renforcé par le processus actuel de mondialisation, organisé autour des blocs régionaux comme l’Union européenne, l’une des sources d’inspiration de l’Afrique. L’intégration régionale se présente donc la seule stratégie capable de résoudre les problèmes communs des pays africains, et la plateforme idéale pour se transformer en puissance, avec comme instrument de développement l’intégration économique. L’Acte constitutif de l’Union africaine mentionne parmi ses objectifs celui consistant à « accélérer les processus d’intégration politique et socio-économique sur le continent ». L’Union a formé pour cela un Comité de coordination des différents processus d’intégration, dans le cadre du Protocole des relations entre l’UA et les Communautés économiques régionales (CER), signé en 2008.

L’Afrique compte actuellement davantage d’organisations régionales que n’importe quel autre continent, et la majorité des pays africains sont membres de plus d’une initiative d’intégration régionale. Ce sont plus de 200 formations régionales réparties entre des organisations de coopération par secteur (financier, bancaire, agricole, douanier ou d’approvisionnement d’un fleuve), et des unions politiques avec un renoncement à la souveraineté, à un certain degré.

L’Espagne entretient des relations très étroites avec certaines des organisations régionales africaines comme la CÉDÉAO, qu’elle considère comme une organisation de référence, ou la SADC, à laquelle elle participe. En outre, l’Espagne a contribué ces dernières années à l’aide financière attribuée aux Plans Stratégiques de la Commission de l’UA, partenaire privilégié de l’Espagne.

 

Les formations régionales les plus importantes sur le continent sont les suivantes :

L’Union africaine
À la tête de ces groupes régionaux nous trouvons l’Union africaine (UA), organisation supranationale créée en 2002 – qui a succédé à l’Organisation pour l’Union africaine (OUA), fondée en 1963 -, dont le siège est situé à Addis-Abeba et à laquelle tous les pays du continent participent, suite à la réintroduction du Maroc en janvier 2017.

Les principaux objectifs de l’UA sont l’obtention d’une unité renforcée et la solidarité entre les pays africains, la défense de la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de ses membres, le renforcement de l’intégration politique et socioéconomique du continent, mais aussi la promotion de la paix, la sécurité et de la stabilité, la démocratie, les droits de l’homme et du développement durable sur le continent.

L’UA est actuellement engagée dans un important processus de réformes qui concerne différents domaines, et en particulier son système de financement et la création d’une zone de libre-échange et de libre circulation des personnes sur le continent. Parmi les initiatives significatives, on peut souligner l’Agenda 2063, l’implication croissante en termes de paix et de sécurité – Feuille de route 2016-2020 de l’Architecture Africaine de Paix et de Sécurité -, une collaboration renforcée et plus étroite avec l’ONU, et le renforcement de la relation avec les partenaires européens et l’UE.

Parmi ses principaux organes, on peut citer l’Assemblée, le Conseil Exécutif, la Commission, le Conseil de paix et de sécurité, le Parlement panafricain, le Conseil économique, sociale et culturel, et le Tribunal de justice. Le tchadien Moussa Faki est l’actuel président de la Commission de l’UA.

 

Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC)
Elle est formée par le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon. Créée en 1994, la CEMAC promeut l’intégration économique entre les pays qui ont pour monnaie commune le franc CFA.

Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC)
Elle est formée par le Tchad, le Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République démocratique du Congo, l’Angola, le Burundi et Sao-Tomé-Et-Principe. Mise en place en 1983, la CEEAC promeut le développement économique, social et culturel de ses États membres et joue un rôle particulièrement significatif dans les domaines de la paix et de la sécurité.

Communauté économique des États des Grands Lacs (CEPGL)
Créée en 1976, elle est formée par la République démocratique du Congo, le Burundi et le Rwanda. La CEPGL a été fondée afin de promouvoir l’intégration économique entre ses États membres, mais aussi la sécurité régionale.

Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL)
Créée en 2000, elle est formée par la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Burundi, l’Angola, la République Centrafricaine, le Soudan, le Soudan du sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie, le Kenya et la République du Congo. Ses activités couvrent les domaines de la paix et de la sécurité, la bonne gestion gouvernementale et la démocratie, le développement économique et l’intégration régionale, et les problématiques humanitaires et sociales.

Marché commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe (COMESA)
Il comprend le Burundi, les Comores, la République démocratique du Congo, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Lybie, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Rwanda, les Seychelles, le Soudan, le Swaziland, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. Fondé en 1994, le COMESA est une union douanière.
 
Communauté économique de l’Afrique de l’ouest (CÉDÉAO)
Elle regroupe le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo. Fondée en 1975, ses activités couvrent trois champs d’action : le commerce, la coopération économique régionale et l’intégration économique par l’élaboration de projets communautaires. Il faut souligner le rôle de médiation exercé par la CÉDÉAO lors des récentes crises politiques en Côte d’Ivoire, en Guinée Bissau et au Mali.
 
Communauté pour le développement de l’Afrique australe (SADC)
Elle comprend l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, le Lesotho, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe, l’Afrique du sud, les Seychelles, et Madagascar (membre actuellement suspendu suite au coup d’état de 2009). Créée en 1979, le principal objectif de la SADC est d’encourager le développement économique des pays membres, en apportant de l’aide aux secteurs les plus défavorisés et en luttant pour l’élimination de la pauvreté.
 
Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD)
Cette organisation a été créée officiellement en 1996, succédant à la dénommée Autorité Intergouvernementale sur la Sécheresse et le Développement, créée 10 ans auparavant. Elle regroupe actuellement l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan, l’Ouganda, Djibouti, l’Érythrée et le Soudan du sud. La nouvelle IGAD a introduit une nouvelle structure organisationnelle et de nouvelles aires de coopération régionale ; elle a pour mission de coordonner l’aide de ses États membres afin d’obtenir la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement, la promotion et le maintien de la paix et de la sécurité, mais aussi la coopération et l’intégration économiques. L’IGAD est actuellement engagée dans un important effort de médiation dans le cadre du grave conflit qui touche le Soudan du sud depuis décembre 2013.

La Banque africaine de développement (BAD)
Le continent compte également la Banque africaine de développement, créée en 1964 et rejointe par 54 pays africains et 27 pays non-africains, parmi lesquels l’Espagne, depuis 1973. La Banque s’est fixé pour principal objectif la lutte contre la pauvreté par la stimulation d’une croissance économique durable et du progrès social sur le continent. Ses activités prioritaires sont le développement d’infrastructures, l’intégration économique régionale, le développement du secteur privé, la gouvernance économique, ainsi que la formation technique et professionnelle.

 

Twitter@MAECgob

  • 14 août @MAECgob * #Comunicado: El gobierno de #España saluda el acuerdo de normalización de relaciones entre #Israel y #EAU, socios i… https://t.co/LZ0Pw6ooiV
  • 14 août @MAECgob * RT @EmbEspanaRabat: Gracias a gestiones de la @EmbEspanaRabat y los Consulados de 🇪🇸 en 🇲🇦, acaba de zarpar el 🛳️ Nº 24 desde @TM_Officiel…
  • 14 août @MAECgob * ✈️🚫Restricciones a los viajes de ciudadanos provenientes de #España ⤵️ ℹ️ Consulta en nuestra web la lista actuali… https://t.co/6KOLKSUFk8
  • 14 août @MAECgob * 🇪🇺@AranchaGlezLaya participa hoy en la videoconferencia informal de MAEs de la #UE, en la que abordarán: ✅ Situaci… https://t.co/BQRJH7HKcn
  • 13 août @MAECgob * La ministra @aranchaglezlaya también ha destacado que el Fondo de Recuperación Europeo representa una oportunidad p… https://t.co/CmXTvTLZGU
  • 13 août @MAECgob * 🎦#España y las CCAA como #Aragón son lugares seguros, y la mayoría de nuevos casos de #COVID19 son asintomáticos:… https://t.co/2znECe0l9h
  • 13 août @MAECgob * La ministra @AranchaGlezLaya ha mantenido un encuentro con el presidente de #Aragón @GobAragon, @JLambanM. Ambos… https://t.co/aPXclY8xmK
  • 13 août @MAECgob * RT @GobAragon: La ministra @AranchaGlezLaya ratifica a Aragón como destino seguro y afirma que han debatido con el presidente @JLambanM la…
  • 13 août @MAECgob * 🎥 La ministra @AranchaGlezLaya se entrevista hoy con el presidente de #Aragón @GobAragon, @JLambanM. Posteriorm… https://t.co/OLyk5zJwPw
  • 13 août @MAECgob * ✈️🚫Restricciones a los viajes de ciudadanos provenientes de #España ⤵️ ℹ️ Consulta en nuestra web la lista actuali… https://t.co/4JyjTYwzC2
  • 12 août @MAECgob * RT @InstCervantes: Hoy el #CervantesBeirut 🇱🇧 ha reanudado la actividad administrativa y académica, con cuatro aulas, de las once que tiene…
  • 12 août @MAECgob * RT @CasaReal: El Rey conversó hoy telefónicamente con el Presidente del Líbano, Michel Aoun. @MAECgob @EmbEspanaLibano @LBpresidency @Mofal…
  • 12 août @MAECgob * 🌐 ¿Te interesaría trabajar en un #OrganismoInternacional? 🆕 En el enlace puedes consultar el boletín semanal c… https://t.co/XXvHqvk5aK
  • 12 août @MAECgob * ✈️🚫Restricciones a los viajes de ciudadanos provenientes de #España ⤵️ ℹ️ Consulta en nuestra web la lista actuali… https://t.co/t57pHkMf6f
  • 11 août @MAECgob * RT @EmbEspanaLibano: La ayuda de emergencia de #España acaba de llegar en un avión de sostenimiento A400 del @EjercitoAire. El envío incluy…

Sélection

  • Inscríbete en el Registro de Viajeros
  • Recomendaciones de Viaje
  • Fichas por país
  • Inscríbete en convocatorias UE
  • Convocatorias en la UE
  • Atlas Redes Sociales
  • Embajadas y Consulados
  • Sede Electrónica
  • Página de Participación Ciudadana
  • Página Portal de Transparencia
  • Sede Palacio de Santa Cruz
    Plaza de la Provincia, 1
    28012 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Palacio de Viana
    Duque de Rivas, 1
    28071 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Torres Ágora
    Serrano Galvache, 26
    28033 MADRID
    Tel: +34 91 379 97 00
  • Sede Pechuán
    C/ Pechuán, 1
    28002 MADRID
    Tel: +34 91 379 17 00
  • AECID
    Avda. Reyes Católicos, 4
    28040 MADRID
    Tel: +34 91 583 81 00 / 01
    Fax: +34 91 583 83 10 / 11
Gobierno de España
©Ministerio de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación
Portal gestionado por la Dirección General de Comunicación, Diplomacia Pública y Redes
Premio Ciudadanía 2016
Premio Ciudadanía 2016